Informatique

La méthode pour créer un cocon sémantique qui fonctionne

Tout propriétaire de site web sait combien l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) est importante pour la visibilité et le succès d’une entreprise.

Il existe aujourd’hui de nombreuses techniques pour optimiser votre site web. Elles permettent d’améliorer votre classement dans les moteurs de recherche. Cet article se concentre sur l’une de ces techniques : le cocon sémantique.

A découvrir également : Comment résilier un forfait mobile ?

Étapes pour créer un cocon sémantique

Popularisé par Laurent Bourrelly, le coco sémantique est une technique de mise en réseau interne. Elle consiste à relier entre elles des pages traitant d’un même sujet. Le but ? Améliorer le positionnement SEO d’un site web. Voici comment le mettre en place sur votre site.

Déterminer les mots clés et les sujets

Cette première étape est sans doute la plus importante, car elle vous donnera une base solide. Il est conseillé d’analyser les intentions des internautes et les recherches associées à votre thème principal et à votre mot-clé. Ainsi, vous serez sûr de susciter l’intérêt des internautes et de répondre à toutes leurs questions.

A lire également : Quels sont les avantages de l’infogérance ?

Imaginez que vous êtes un opticien avec une boutique en ligne. Vous voulez créer un guide d’achat pour les lunettes de soleil uniquement.

Le mot-clé principal de votre cocon sera évidemment « lunettes de soleil ». Pour créer votre cocon, vous pouvez utiliser l’outil Answer the public. Cela vous aidera à déterminer les besoins des utilisateurs par rapport à votre sujet.

Établir une hiérarchie

Avez-vous déjà identifié vos thèmes et vos mots-clés ? Passons à la deuxième étape de la création d’un cocon sémantique.

Déterminez la hiérarchie de votre contenu. Les sujets que vous allez présenter doivent être classés par thèmes pour établir plusieurs sous-catégories.

Prenons à nouveau l’exemple des lunettes de soleil. La page cible (lunettes de soleil) est celle que nous voulons améliorer dans le classement des moteurs de recherche. Nous envisageons de créer une sous-catégorie réservée aux marques de lunettes de soleil.

Ce sera la page intermédiaire qui augmentera le classement de la page cible. Puis, nous avons la dernière page qui est une sous-catégorie des pages intermédiaires.

Elle va booster les autres pages sans nécessairement les classer. Dans cet exemple, les dernières pages pourraient représenter les différentes marques de lunettes de soleil sur le marché.

Pour comprendre facilement la hiérarchie de votre site Web, utilisez des outils de cartographie mentale tels que XMind ou MindMeister.

Rédiger le contenu

La rédaction du contenu est une étape très importante. Elle joue un rôle significatif dans votre stratégie de référencement.

Le contenu doit être suffisamment long et informatif pour répondre aux questions que les utilisateurs peuvent se poser.

Veillez également à ce que le contenu soit suffisamment intéressant pour retenir l’attention des visiteurs du début à la fin.

Enfin, pensez au référencement et incluez des mots-clés spécifiques dans le contenu de chaque page. Respectez la portée lexicale et sémantique de votre sujet.

Enrichir le réseau interne de votre cocon sémantique

Le contenu de votre site est rédigé. Il vous faut maintenant créer des liens vers celui-ci en fonction de la hiérarchie que vous avez établie précédemment.

Pour ce faire, vous devez insérer les liens de manière logique et optimiser stratégiquement les ancres. Ce sont les types de liens que vous devez utiliser pour compléter votre cocon sémantique :

  • Liens mère-fille : lien de la page cible vers la page intermédiaire et lien de la page intermédiaire vers la page finale ;
  • Liens mère-fille : lien de la page intermédiaire vers la page cible et lien de la page finale vers la page intermédiaire ;
  • Et les liens sœur-sœur : liens croisés entre les pages intermédiaires et liens croisés entre les pages finales.