Actu

Santé au travail : qu’attendre de votre employeur ?

La santé au travail ne concerne pas que le salarié. Les enjeux de la santé au travail des salariés touchent toute l’entreprise et sa performance, voire sa survie. Un certain nombre de points ont changé depuis la loi du 2 août 2021. Désormais, que pouvez-vous attendre de votre entreprise ?

Santé au travail : ce qui a changé

La loi du 2 août 2021 a apporté une multitude de changements en rapport avec la santé au travail des salariés des entreprises. Elle a même introduit une nouvelle définition du harcèlement sexuel au travail, une source de stress importante nuisant inéluctablement à la qualité de vie au travail. Par ailleurs, on ne parle plus de qualité de vie au travail, le concept s’est étendu à la qualité de vie et la condition de travail.

A lire aussi : Quelle différence entre un blog et un forum ?

Depuis la mise en vigueur de la loi du 2 août 2021, il incombe à l’employeur de mettre en place un service de prévention et de santé au travail. Les missions de ce service sont entre autres l’établissement d’un document unique d’évaluation des risques professionnels ainsi que la mise en œuvre d’actions de prévention vis-à-vis de ces risques.

Entre autres nouvelles obligations, l’employeur est également tenu d’assurer un suivi individuel de l’état de santé des salariés, et ce, tout au long de leur activité. Très important également, cette loi oblige l’employeur à prévenir la désinsertion professionnelle pour cause de santé au travail.

Lire également : Tierce maintenance applicative : ses avantages

Les actions à mener pour une meilleure santé au travail des salariés

Tout un chacun, employeur et employé, doit prendre ses responsabilités certes. Mais globalement, pour assurer le bien-être général des salariés au travail, il revient à l’entreprise d’apporter les moyens nécessaires. Les actions à mener concernent tout ! Cela passe par le mode de management et l’environnement de travail ainsi que l’ambiance jusqu’au choix de matériel et de mobilier plus ergonomiques.

Le bien-être physique – locaux et bureaux de travail plus design et moderne, luminosité optimale, isolation phonique – est une chose. Le bien-être psychologique en est une autre. Le stress au travail, le manque de reconnaissance, le trop de pression ou encore les harcèlements en tout genre sont des facteurs de mauvaise santé au travail pour les salariés. Raison pour laquelle il est primordial de tout mettre en œuvre pour instaurer un environnement de travail plus sain.

Des activités incontournables pour une santé de fer au travail

Ne pas rester sur place peut être le mot d’ordre pour une meilleure santé au travail. Effectivement, pour contrecarrer les mauvaises conséquences de la sédentarité, les employés doivent bouger aussi souvent que possible. Les positions assises doivent être limitées, mais il est également possible de mettre en place des infrastructures dédiées au bien-être des salariés.

Il est tout à fait envisageable d’inclure des activités comme le yoga, les Pilates ou la sophrologie en plus des activités sportives. Il est essentiel de favoriser les activités de relaxation et de détente au travail. Si possible, l’idéal serait même de dédier des zones spécifiques propices à la détente. De nombreuses entreprises ont déjà opté pour la mise à disposition d’une salle de sport à leurs salariés.