Informatique

Tout savoir sur les services du Cloud

Tout savoir sur les services du Cloud

Les services cloud peuvent se présenter sous la forme d’une infrastructure, d’une plateforme ou d’un logiciel hébergés par des fournisseurs tiers et mis au service des utilisateurs via Internet. Ils facilitent ainsi le flux des données utilisateur par Internet entre les clients front-end, c’est-à-dire n’importe quel matériel du côté de l’utilisateur et les systèmes du fournisseur.

Afin de bénéficier des services cloud, les utilisateurs n’ont besoin d’avoir en leur possession qu’un ordinateur, une connexion internet ou un réseau virtuel (VPN). Voici tout ce qu’il faut savoir sur les services de cloud.

A lire en complément : Compapro : décryptage de la solution d'analyse numérique

Les types de services Cloud

La totalité des logiciels, des infrastructures, des plateformes et des technologies à la portée des utilisateurs par internet, sans pour autant télécharger de logiciel supplémentaire, peuvent être considérés comme des services cloud computing. Les services cloud sont ainsi proposés par des fournisseurs cloud à l’image de www.bt-blue.com qui est une référence du marché. Parmi les services proposés, on peut citer :

Le réseau très haut débit

Lire également : Comment utiliser un clavier sans fil Logitech ?

Les communications unifiées

L’externalisation du SI et Cloud privé : l’hébergement du système informatique en cloud privé ou hybride.

La sécurité des données : permettant aux entreprises de protéger leurs données des attaques.

Les Laas (Infrastructure-as-a-Service) : mettent à disposition des utilisateurs des ressources de mise en réseau, de calcul et de stockage.

savoir sur les services du Cloud

Les Paas (Platform-as-a-Service) : octroient aux utilisateurs une plateforme à travers laquelle peuvent s’exécuter des applications et des infrastructures informatiques.

Les Saas (Software-as-a-Service) : offrent aux utilisateurs une application cloud et la plateforme sur laquelle elle s’exécute cumulée avec l’infrastructure sous-jacente à la plateforme.

Les Faas (Function-as-a-Service) : un modèle d’exécution orienté événements, permet aux développeurs de créer, d’exécuter et manager des paquets d’applications en tant que fonctions.

À propos des différents types de Cloud

Pour certains, les clouds peuvent aussi être considérés comme des services cloud. Un cloud est un environnement informatique qui sépare, regroupe et partage des ressources évolutives sur un réseau spécifique. Un cloud s’utilise dans le cadre d’une stratégie de cloud computing, consistant à exécuter des charges de travail au sein d’un environnement cloud.

Les clouds privés

Les clouds privés sont la plupart du temps décrits comme des environnements cloud réservés à l’utilisateur final, le plus souvent à l’intérieur du pare-feu et des fois sur site.

Les clouds publics

Les clouds publics sont des environnements créés à partir de ressources qui n’appartiennent pas à l’entreprise et pouvant être redistribuées à d’autres clients.

Les clouds hybrides

Les clouds Hybrides cumulent beaucoup d’environnements cloud proposant différents degrés de portabilité, d’orchestration et de gestion de travail.

Les avantages du Cloud pour les entreprises

Les avantages du Cloud pour les entreprises sont nombreux et variés. Le Cloud permet aux entreprises de réduire leurs coûts informatiques en éliminant la nécessité d’acheter et de maintenir des infrastructures matérielles coûteuses. En optant pour des services Cloud, les entreprises peuvent économiser sur l’achat de serveurs physiques, de stockage et d’équipements réseau, ainsi que sur les dépenses liées à leur maintenance.

Le Cloud offre une grande flexibilité aux entreprises. Elles peuvent facilement ajuster la capacité de stockage ou la puissance de calcul dont elles ont besoin en fonction de leurs besoins changeants. Il est possible d’augmenter ou de diminuer rapidement les ressources allouées afin d’optimiser l’utilisation des ressources et d’éviter tout gaspillage inutile.

Un autre avantage majeur du Cloud est sa disponibilité permanente. Les services cloud sont accessibles à tout moment et depuis n’importe quel endroit disposant d’une connexion internet. Les employés peuvent donc accéder à leurs données et applications critiques où qu’ils se trouvent, favorisant ainsi la mobilité professionnelle et facilitant le travail à distance.

Grâce au Cloud, les entreprises bénéficient aussi d’une meilleure sécurité des données. Les fournisseurs cloud mettent en place des mesures robustes visant à protéger les informations sensibles contre toute intrusion malveillante ou perte accidentelle. Ils effectuent régulièrement des sauvegardes automatiques pour assurer une récupération rapide en cas de sinistre.

Le passage au Cloud permet aux entreprises de se concentrer davantage sur leur cœur de métier plutôt que sur la gestion de leur infrastructure informatique. Les services cloud sont gérés par des professionnels expérimentés, ce qui libère du temps et des ressources internes.

Les précautions à prendre lors de l’utilisation du Cloud

L’utilisation du Cloud présente indéniablement de nombreux avantages pour les entreprises, mais vous devez prendre certaines précautions pour garantir la sécurité et la confidentialité des données. Voici quelques points à garder à l’esprit lors de l’utilisation du Cloud.

Il est primordial de choisir un fournisseur de services cloud fiable et réputé. Il existe aujourd’hui de nombreuses options sur le marché, mais toutes ne se valent pas en termes de fiabilité et sécurité. Il est donc recommandé d’opter pour un prestataire possédant une solide réputation dans ce domaine.

Vous devez sécuriser les données. Assurez-vous que celui-ci utilise des technologies avancées telles que le chiffrement des données afin d’éviter tout accès non autorisé ou toute interception pendant la transmission.

Une autre précaution importante consiste à mettre en place une politique stricte concernant les mots de passe utilisés pour accéder aux services cloud. Les mots de passe doivent être suffisamment complexes et régulièrement mis à jour pour minimiser les risques liés aux attaques par force brute ou au vol d’identifiants.