Bureautique

Les critères pour choisir un SIRH

Les critères pour choisir un SIRH

La gestion des ressources humaines au sein d’une entreprise est responsable de toute sa performance. Avec un SIRH, il est possible d’automatiser cette gestion pour plus de résultats. Mais comment le choisir ?

C’est quoi un SIRH ?

Le Système d’Information pour les Ressources Humaines (SIRH) est une solution qui couvre tous les besoins en gestion de ressources humaines (RH). C’est un outil qui contient de nombreux modules dont on peut citer la gestion du temps, le système d’information ou les campagnes d’entretien. D’autres permettent aussi aux travailleurs d’une entreprise d’avoir accès à leur information personnelle (sur les congés par exemple) ou de militer pour un changement de poste. De ce fait le SIRH est aussi vu comme le cœur de la gestion administrative. Avant d’effectuer un achat, il convient de connaître les critères qu’il faut pour choisir un SIRH.

A voir aussi : Pages : Apprenez à maîtriser l'outil bureautique Apple pour Mac

Comment choisir un SIRH ?

Pour une entreprise, le meilleur SIRH est celui qui répond le plus à ses besoins. Si un SIRH ne permet pas de résoudre les difficultés liées aux RH, c’est qu’il a été mal choisi. Pour éviter cela, d’autres critères sont aussi pris en compte. Il s’agit de :

  • La flexibilité. S’il est complexe, son adoption sera encore plus difficile ;
  • Une interface facile et accessible pour faciliter l’utilisation ;
  • La compatibilité avec d’autres outils internes ;
  • Le niveau de sécurité du système ;
  • Le niveau d’accompagnement des prestataires.

Le dernier point est très important. Il permet de bénéficier d’une aide pour la prise en main du SIRH. Ce qui fait gagner en temps et en performance.

A lire aussi : Quels sont les avantages d'un bureau assis debout

Les avantages d’un SIRH pour votre entreprise

Le SIRH est un outil de gestion des RH qui présente plusieurs avantages pour l’entreprise. Tout d’abord, le SIRH permet de centraliser toutes les informations liées aux employés : données personnelles, diplômes et expériences professionnelles, absences, congés payés… Ce qui facilite la gestion administrative.

Avec cette centralisation de données, il devient plus facile d’obtenir une vision globale sur les compétences internes ainsi que les organisations hiérarchiques et fonctionnelles grâce à des interfaces graphiques performantes. Cela permet aussi de suivre l’évolution du personnel en interne : promotions, changement de poste ou encore départ en retraite.

L’un des autres avantages du SIRH est qu’il optimise le temps consacré par les responsables RH à leurs tâches quotidiennes. Les processus tels que la préparation et la distribution des bulletins de salaire peuvent être automatisés avec un gain considérable en termes d’efficience. De même que pour la planification des horaires et la mise en place d’un portail dédié aux employés afin qu’ils puissent effectuer eux-mêmes certaines tâches administratives comme demander leur solde restant congé à tout moment.

Pour finir, la sécurité doit être prise très au sérieux lorsqu’il s’agit de gérer ces données confidentielles. Un bon SIRH offre une protection adéquate contre toute utilisation frauduleuse garantissant ainsi une confidentialité maximale des données, mais aussi en évitant aux entreprises des sanctions judiciaires liées au RGPD notamment.

Les erreurs à éviter lors du choix d’un SIRH

Le choix d’un SIRH est un processus important pour l’entreprise, car il affectera la gestion des ressources humaines et de la paie à long terme. Avec tant d’options disponibles sur le marché, il peut être difficile de choisir le bon.

Ne pas prendre en compte les besoins spécifiques de l’entreprise : chaque entreprise a ses propres exigences en matière de gestion des RH. Pensez à bien définir clairement vos besoins avant même d’envisager un fournisseur.

Opter pour une solution trop complexe : un système très sophistiqué peut sembler impressionnant au premier abord, mais cela ne signifie pas nécessairement qu’il sera adapté aux besoins réels de votre entreprise. Une interface utilisateur peu intuitive ou une formation technique compliquée peuvent entraver son adoption par vos collaborateurs.

Ignorer les coûts cachés : le prix affiché par le prestataire ne reflète souvent pas toutes les dépenses engendrées par la mise en place et la maintenance du système (formation des utilisateurs, personnalisation…). Il faut s’informer rigoureusement auprès du fournisseur sur tous les éléments qui composent leur offre.

Omettre l’intégration avec d’autres systèmes existants : les entreprises ont généralement déjà mis en place différents logiciels que leurs employés utilisent quotidiennement. Il est donc crucial que le nouveau SIRH soit compatible avec ces outils et puisse échanger facilement des données entre eux.

Ne pas tester le système : pensez à bien tester la solution proposée avant de prendre une décision définitive. Les entreprises doivent être prêtes à investir du temps pour se familiariser avec l’outil et vérifier qu’il répond aux besoins identifiés.

Le choix d’un SIRH ne doit pas être pris à la légère. En évitant ces erreurs courantes, les entreprises peuvent s’assurer que leur choix sera adapté à leurs besoins spécifiques et qu’il optimisera leur gestion des RH sur le long terme tout en offrant un retour sur investissement conséquent.