High-Tech

Quel sera le prix du kWh en 2023 ?

Une des nécessités de la vie est l’électricité. L’électricité est aussi importante dans le ménage que dans la vie professionnelle. Mais depuis peu, la facture d’électricité connaît une flambée sans pareille. Les prévisions en termes du coût du kWh pour le compte de l’année prochaine ne sont en aucun cas bonnes. D’aucuns se demandent encore quel sera l’état de la valeur du kWh d’ici à l’hiver prochain. Quel sera le prix du kWh en 2023 ?

L’état actuel du coût de l’électricité

La valeur de l’électricité française connaît une hausse, et ce, depuis le mois d’août en franchissant la barre des 1 000 euros. Les premières retombées de cette hausse sont que la clientèle des fournisseurs périodiques se retrouve sans issue. Cela tout simplement parce que ces fournisseurs se conforment aux coûts du gros. Mais également à ces remarquables variabilités qui correspondent à 50 % parfois sur les factures. Ces différents prestataires ne respectent pas la valeur légiféré. Si vous vous approvisionnez chez eux, vous serez à la première loge pour subir la hausse du coût de l’électricité. Pour y remédier, vous devez faire la requête pour retourner chez un prestataire tel qu’EDF. Ce dernier fait partie des prestataires qui respectent les valeurs légiféré.

A lire en complément : Comment installer Chromecast sur mon ordinateur ?

L’implication de la hausse du coût de l’électricité sur les factures

La hausse du coût de l’électricité ne se fera pas sentir de sitôt sur les factures. Du moins, pas pour les consommateurs des fournisseurs tels que l’EDF. En effet, les consommateurs des prestataires d’électricité tels que l’EDF sont protégés par le bouclier d’appréciation établie par le pouvoir en place. En d’autres mots, l’augmentation de la valeur de l’électricité est à hauteur de 4 % jusqu’en fin décembre de l’année 2022.

L’évolution du coût de l’électricité jusqu’à 2023

Pour vous protéger de l’augmentation de la valeur de l’électricité, vous devez, vous référer aux prestataires d’électricité qui respectent les tarifs légiféré. Mais la protection ne durera pas longtemps. Puisque, dès le mois de février de l’an 2023, le pourcentage de hausse du coût de l’électricité sera de 15 %. Cette flambée du coût de l’électricité correspondrait à peu de chose près à 20 euros de mensualité sur vos factures d’électricité. Certes, elle a voulu être refrénée par le gouvernement en place en rallongeant le bouclier de tarif plus loin que la fin de l’année 2022. Ce dernier qui assurait le ralentissement de l’augmentation de la valeur de l’électricité à 4 % se verra passer à 15 % en 2023. Le coût du gaz connaîtra également une hausse, et cela, dès le mois de janvier de la même année.

A lire également : Comment brancher la PS5 ?

Les mesures palliatives de l’Etat en place et autres

Le gouvernement en place a mis en place un système pour assister les ménages. Cela, afin que ces derniers puissent survivre à la hausse du coût de l’électricité. Il s’agit d’un chèque énergie exceptionnelle. Ce système, en plus du chèque énergie déjà en place, sera fonctionnel bien avant fin 2022 pour assister les ménages du fait de la cherté de la vie. Une douzaine de millions de ménages sera touché. La structure FranceRénov’ propose « MaPrimeRénov’ » pour assister les ménages dans les travaux de restauration énergétique. Elle est définie par vos profits et l’apport écologique des opérations de restauration. Elle prend également en considération les appareils de chauffage granulés, la séparation des parois de l’extérieur et les pompes à chaleur.

Le coût de l’électricité par EDF

L’institution EDF vous laisse le choix d’opter pour les tarifs de votre choix. Ainsi, vous avez le choix entre les coûts légiféré et ceux du marché. Le premier choix vous dirige vers les coûts établis par le pouvoir en place. En réalité, l’EDF fournit trois produits distincts. Le coût du kWh du premier est constant sur la durée. La valeur du second est plus profitable dans l’intervalle de 22 h à 6 h et celle du dernier est variable selon les heures et les jours de la semaine.

En somme, la valeur de l’électricité connaîtra une importante hausse en début 2023. En effet, la hausse va passer de 4 % à 15 % d’ici février 2023.